LES LOGOS DETOURNES
Liste des jeux de logos dès l'ouverture

par Alexandre Tylski

Qu’est-ce qu’un logo de cinéma ?

Le logotype, ou logo, d’une Major cinématographique est l’emblème graphique, le symbole visuel, la marque de fabrique, d’une maison de distribution cinématographique. Le logo apparaît généralement au début et à la fin d’un film, comme un tampon administratif ou une marque au fer rouge certifiant officiellement l’origine du film et son distributeur légal.

Qu’entendre par « logos détournés » ?

Nous appellerons ici un « logo détourné » tout logo d'une Major ayant subi pour un même film des nuances de formes (logo gothique dans Les Aventures de Robin des Bois de M.Curtiz), nuances de couleur (logo vieilli dans Le Temps de l'Innocence de M.Scorsese), nuances de texture (logo en chocolat dans Charlie et la Chocolaterie de T.Burton) ou étant délibérément parodié (un vampire à la place du lion de la MGM dans Le Bal des Vampires ). Nous ne répertorions pas ici les détournements sonores de logos (citons entre autres le cri de Tarzan remplaçant les rugissent du lion de la MGM au début de Tarzan, l'homme-singe (J.Derek, 1981). Ni les jeux de logos dans les bandes annonces (cela est assez fréquent depuis longtemps) ni les rafraîchissements ponctuels et officiels de logos ayant eu besoin d'être actualisés – il existe plusieurs logos Universal, Columbia, etc. selon les époques. (Ces évolutions graphiques de logotypes mériteraient néanmoins une taxonomie et une étude précise tant elles reflètent leurs époques distinctives). Nous ne listons pas non plus les logos cinématographiques détournés au cœur des films comme cela est parfois le cas (en particulier dans les comédies signées par Frank Tashlin). (Ces détournements mériteraient eux aussi une liste détaillée et une étude approfondie tant la question du logo et de la marque est contemporaine).

Quels constats généraux pouvons-nous tirer sur les logos détournés ?

1) Les logotypes détournés traversent l'histoire du cinéma
2) Les films tournés aux Etats-Unis semblent « cultiver » beaucoup plus que d'autres pays, le détournement de logos (le logo de la Warner étant de loin le plus détourné, avec plus de 40 exemples des années 1930 aux années 2000)
3) Les logos détournés apparaissent, le plus souvent (mais pas toujours), dans des films à budget important.
4) Les logos détournés ne concernent généralement que les films de genre, d'abord le cinéma fantastique, puis les comédies et les films d'action.
5) Une tendance assez nette se dessine ces dernières années, la mode est au détournement de logos depuis les années 1980 et cela s'intensifie nettement dans les années 2000.
.........

Liste de logotypes cinéma détournés
NB: Si vous avez d'autres exemples: a.tylski@wanadoo.fr

ANNEES 2010 (6 exemples)

2011 – Harry Potter 7 (D.Yates), Warner (gothique)
2011 – Transformers 3 (M.Bay), Dreamworks (parasites)
2011 – Green Hornet (M.Gondry), Columbia (vert)
2010 – Scott Pilgrim (E. Wright), Universal
2010 – Harry Potter 6 (D.Yates), Warner (gothique)
2010 – Adèle Blanc (L.Besson), Europacorp (logo sculpté)


ANNEES 2000 (93 exemples)


2009 – Safari (O.Baroux), Pathé (coq remplacé par éléphant)
2009 – Micmacs (J-P.Jeunet), Warner (logo jauni)
2009 –Anges et Démons (R.Howard), Columbia (logo rééclairé)
2009 – Un Prophète (J.Audiard), UGC (logo lueur)
2009 – Inglorious Basterds (Q.Tarantino), Universal (logo des années 70)
2009 – Terminator renaissance (McG), Warner (logo pixelise)
2009 – L'Etrange histoire de Benjamin Button (D.Fincher), Paramount & Warner Bros (logo sous forme de boutons)
2009 – Jusqu'en Enfer (S.Raimi), Universal (logo 70's)
2008 – The Broken (S. Ellis), Gaumont (logo noirci)
2008 – L'Echange (C.Eastwood), Universal (vieux logo)
2008 – Indiana Jones IV (S.Spielberg), Paramount (monticule)
2008 – Kung Fu Panda (Osborne/Stevenson, Dreamworks (logo orientalisé)
2008 – Le Monde de Narnia 2 (A.Adamson), Walden Media (lune)
2008 – Dark Knight (C.Nolan), Warner (logo ténébreux)
2008 – Speed Racer (Wachowski ), Warner ( kaléidoscope)
2008 – JCVD (M.ElMechri), Gaumont (karaté en silhouette)
2007 – A la croisée des mondes : la boussole d'or (C.Weitz), New Line (logo doré)
2007 –Il Etait une fois (K.Lima), Disney (château traversé)
2007 – Les Simpsons (D.Silverman), 20th Fox (enfant dans le décor du logo)
2007 – Harry Potter V (D.Yates), Warner (logo gothique)
2007 – Die Hard 4 (L.Wiseman), 20th Century Fox (logo brouillé en panne)
2007 – Zodiac (D.Fincher), Warner ( logo années 80)
2007 – Messagers (Pang Bros), Columbia (logo n/b)
2007 – Sunshine (D.Boyle), 20th Fox (le soleil s'éteint)
2007 – The Good German (S.Soderbergh), Warner (vieux logo)
2006 – The Grudge 2 (T.Shimizu), Columbia (modèle monstre)
2006 – Planet Terror (R.Rodriguez), Dimension (logo rouge)
2006 – Ils (X.Palud & D.Moreau), Studio Canal (logo n & b)
2006 – Pink Panther (), MGM (lion remplacé par Clouseau et la panthère)
2006 – OSS 117 (M.Hazanavicius), Gaumont (vieux logo)
2006 – Incontrôlable (R.Shart), Pathé (le coq tournoie en toupie)
2006 – Casino Royale (M.Campbell), MGM (logo noir & blanc)
2006 – Da Vinci Code (R.Howard), Columbia (logo peint)
2006 – Le Pacte du sang (R.Harlin), logos enflammés
2006 – Destination Finale 3 (J.Wong), New Line (couleurs)
2006 – V pour Vendetta (J.McTeigue), Warner (logo assombri)
2006 – The Wild (S.Williams), Disney (logo château)
2006 – The Shaggy Dog (B.Robbins), Disney (logo niche à chien)
2005 – Herbie Fully Reloaded (A.Robinson), Disney (logo bulle)
2005 – Harry Potter IV (M.Newell), Warner (zoom logo)
2005 – Il Etait une fois dans l'Oued (D.Bensalah), Pathé (logo arabisé)
2005 – Stealth/Furtif (R.Cohen), Columbia (logo dans les nuages)
2005 – Quatre Frères (J.Singleton), Paramount (flocons)
2005 – Serenity (J.Whedon), Universal (logo Terre réelle)
2005 – Batman Begins (C.Nolan), Warner (logo noir & blanc)
2005 – Charlie et la Chocolaterie (T.Burton), Warner (logo couleur chocolat)
2005 – Et si c'était vrai (M.Waters), Dreamworks (plongée dans les nuages)
2005 – La Maison de Cire (J.Collet-Serra), Warner (logo en cire)
2005 – Land of the Dead (G.Romero), Universal (vieux logo)
2005 – Doom (A.Bartkowiak), Universal (la Terre devient Mars)
2005 – Constantine (F.Lawrence), Warner (logo ravagé par un vent infernal)


2004 – Polar Express (R.Zemeckis), Warner (logo neige)
2004 – L'Exorciste (R.Harlin), Warner Bros (logo noir & blanc)
2004 – Collateral (M.Mann), Paramount/Dreamworks (logos en noir et blanc)
2004 – Million Dollar Baby (C.Eastwood), Warner (logo noir et blanc entouré de ténèbres)
2004 – Team America (T.Parker), Paramount (logo nuage)
2004 – The Aviator (M.Scorsese), Warner (vieux logo)
2004 – Banlieue 13 (P.Morel), Europacorp (logo diégétisé)
2004 – Garfield le film (P.Hewitt), Fox (logo couleur du chat)
2004 – Gang de Requins (Collectif), Dreamworks (logo avec hameçon)
2004 – Harry Potter 3 (A.Cuaron), Warner (zoom sur le logo)
2004 – Scooby Doo 2 (R.Gosnell) - Warner (logo bleuté puis associé à la lune)
2004 – La Ferme se rebelle (W.Fin & J.Sanford), Disney (logo marqué au fer rouge)
2004 – Le Jour d'après (R.Emmerich), 20th Fox (logo subissant intempéries)
2004 – Blade 3 (D.S.Goyer), New Line (logo rougie)
2004 – Ocean's 12 (S.Soderbergh), Warner, (logo noir & blanc)
2003 – Matchstick Men (R.Scott), Warner (logo dans l'eau)
2003 – Matrix Reloaded (Wachowski Bros), Warner (logo vert)
2003 – Matrix Revolutions (Wachowski Bros), Warner (logo vert)
2003 – Mystic River (C.Eastwood), Warner Bros (logo assombri)
2003 – Van Helsing (S.Sommers), Universal (logo vieilli puis enflammé)
2003 – The League of Extraordinary Gentlemen (S.Norrigton), Fox (logo dans le décor)
2003 – Gothika (M.Kassovitz), Columbia (logo gris bleuté)
2003 – Down with love (2003), 20th Fox (vieux logo)
2003 – Elfe (J.Favreau), New Line (logo enneigé)
2003 – Cradle 2 (A.Bartkowiak), Warner (logo détaché du fond)
2003 – 2 Fast and 2 Furious (John Singleton), Universal (logo en forme de roue)
2003 – The Cat in the Hat (Bo Welch), Dreamworks/Universal (logos re-colorisés)
2002 – Minority Report (S.Spielberg), 20th Fox & Dreamworks (logos sous l'eau)
2002 – Irréversible (G.Noé), Studio Canal (logo inversé et colorisé)
2002 – Nid de guêpes (F.E. Siri), Pathé (logo vert déformé)
2002 – The Ring (G.Verbinski), Dreamworks (logo avec indice)
2002 – Lilo and Stich (Deblois & Sanders), Disney (logo extraterrestre)
2002 – Traqueur de croco… ( J.Starinton), MGM (lion remplacé par crocodile)
2002 – Dreamcatcher (L.Kasdan), Warner (logo subissant intempéries)
2002 – La Reine des Damnés (M.Rymer), Waner (logo grisé)
2001 – Men in Black II (B.Sonnenfeld), Columbia (logo flashant les spectateurs)
2001 – Moulin Rouge! (B.Luhrmann), 20th Century Fox (logo derrière le rideau rouge)
2001 – Shrek (A.Adamson), Dreamworks (logo avec oreilles vertes)
2001 – Jurassic Park III (J.Johnston), Universal (liquide)
2001 – Planet of the Apes (T.Burton), 20th Fox (logo étoilé)
2001 – Ocean's Eleven (S.Soderbergh), Warner (logo bleu)
2000 – De Quelle planète viens-tu ? (M.Nichols), 20th Fox (visage Annette Benning)
2000 – Gladiator (R.Scott), Dreamworks (logo sépia), Universal (logo ombrageux)

ANNEES 1990 (23 exemples)

1999 – La Momie (S.Sommers), Universal (logo soleil)
1999 – Les Rivières Pourpres (M.Kassovitz), Gaumont (logo traversé de sang)
1999 – The Matrix ( Wachowski Bros), Warner (logo vert)
1997 – Event Horizon (P.W.S. Anderson), Paramount (au-dessus de la montagne logo)
1997 – Conspiracy Theory (R.Donner), Warner (logo pancarte)
1997 – Volcano (M.Jackson), 20th Century Fox (logo descend sous terre)
1997 – Contact (R.Zemeckis), Warner (logo bleuté)
1996 – Twister (J.de Bont), Universal (FR)/Warner (US) (logo dans les ténèbres)
1996 – Mars Attacks ! (T.Burton), Warner (une soucoupe passe derrière le logo)
1995 – Batman forever (J.Schumacher), Warner (logo chauve souris)
1995 – Casper (B.Silberling), Universal (logo lune)
1995 – Waterworld (K.Reynolds), Universal (la planète Terre du logo innondée)
1995 – Four Rooms (collectif), A Band Apart (logo animé)
1994 – La Famille Pierrafeu (B.Levant), Universal (Terre pré-historique)
1994 – Streetfighter (S. E. deSouza), Universal (Terre devenu arme militaire)
1994 – Le Journal (R.Howard), Universal (logo horloge)
1994 – Ed Wood (T.Burton), Touchstone (logo noir et blanc)
1993 – Wolf (Mike Nichols), Columbia
1993 – Le Temps de l'Innocence (M.Scorsese), Columbia (logo jauni)
1992 – Batman, le défi (T.Burton), Warner (logo chauve souris)
1991 – Les Nerfs à Vif (M. Scorsese), Universal (logo liquide)
1990 – Edward Scissorhands (T.Burton), 20th Century Fox (neige sur le logo)
1990 – Allô Maman ? C'est encore moi ! (A.Heckerling), Fox
1990 – Gremlins II (J.Dante), Warner (logo cartoonesque)

ANNEES 1980 (13 exemples)

1989 – Les Banlieusards (J.Dante), Universal (logo monde)
1989 – Batman (T.Burton), Warner (logo chauve souris)
1988 – Indiana Jones et la dernière croisade (S.Spielberg), Paramount (logo rocher)
1988 – Un Prince à New York (John Landis), Paramount (logo jungle)
1988 – Fantômes en fête (R.Dooner), Paramount (caméra traverse le logo)
1986 – Maffia Salad (B.de Palma), MGM
1985 – Haut les flingues ! (R.Benjamin), Warner (logo ancien en noir & blanc)
1984 – Indiana Jones et le Temple Maudit (S.Spielberg), Paramount (logo gong)
1983 – Strange Brew (R.Moranis & D. Thomas), MGM (caméra passe derrière logo)
1982 – E.T. (S.Spielberg), Universal (logo lancé à l'envers)
1981 – The Great Muppet Caper (J.Henson, MGM (logo dévoré par l'animal du film)
1980 – Les Aventuriers de l'Arche Perdue (S.Spielberg), Paramount (logo montagne)
1980 – Tu fais pas le poids, shérif (H.Needham), Universal (poursuite pendant logo)

ANNEES 1970 (16 exemples)

1979 – Time After time (N.Meyer), vieux logo Warner
1978 – Sgt.Pepper's lonely hearts club band (M.Schultz), Universal (avion du vieux logo armé pour la guerre)
1978 – Deer Hunter (M.Cimino), Warner (logo sépia)
1978 – Thank God, It's Friday (R.Klane), Columbia (mannequin danse le disco)
1977 – Drôle de Séducteur (G.Wilder), Fox
1977 – L'Exorciste II (J.Boorman), Warner (logo rouge)
1977 – The Last remake of Beau geste (M.Feldman), Universal (logo parodié)
1976 – The Late Show (R.Benton), Warner (vieux logo)
1975 – La Kermesse des Aigles (G.R.Hill), Universal (logo des années 30)
1974 – The Great Waldo Pepper (G.R.Hill), Universal (vieux logo)
1974 – Chinatown (R.Polanski), Paramount (logo vieilli)
1974 – Blazing Saddles (M.Brooks), vieux logo Warner
1973 – L'Arnaque (G.R.Hill), Universal (logo des années 40)
1972 – What's up doc ? (P.Bogdanovich), vieux logo Warner
1971 –Le Survivant (B.Sagal), Warner (logo surimpressionné et précédé d'images)
1971 – 1ère Folie des Monty Python (collectif), MGM (logo lapin)

ANNEES 1960 (9 exemples)

1967 – Le Bal des Vampires (R.Polanski), MGM (logo vampire)
1965 – Ces Merveilleux fous du volant (K.Annakin), Fox (logo derrière rideau de théâtre)
1965 – Cat Ballou (E. Silverstein), Columbia (mannequin logo se transforme en cowgirl)
1964 – Strait-Jacket (W.Castle), Columbia (tête coupée)
1964 – What a way to go (J.L.Thomson), 20th Fox (mot surajouté)
1963 – Bye, bye, Birdie (G.Sidney), Columbia (logo torche)
1962 – The Three Stooges in Orbit (E.Bernds), Columbia
1962 – Lawrence of Arabia (D.Lean), Fox (logo re-colorisé)
1961 – The Devil at 4 (M.Leroy), Columbia (logo volcan)

ANNEES 1950 (6 exemples)

1959 – La Souris qui rugissait (J.Arnold), Columbia (une souris fait fuir le mannequin)
1959 – La Mort aux trousses (A.Hitchcock), MGM (logo vert)
1956 – Les Dix Commandements (C.B.deMille), Paramount (logo recoloré)
1953 – La Tunique (H.Koster), 20th Century Fox (logo sur fond de rideau)
1952 – Sous le plus grand chapiteau du monde (C.B.deMille), Paramount

ANNEES 1930/1940 (4 exemp

1941 – Les Voyages de Sullivan (P.Sturges), Paramount (logo sous forme d'étiquette pour enveloppe)
1939 – Les Conquérants (M.Curtiz), Warner (logo rouge)
1939 – The Private Life of Elisabeth and Essex (M.Curtiz), Warner (logo gothique)
1938 – Les Aventures de Robin des Bois (M.Curtiz, W.Keighley), Warner (logo gothique)

.........

PISTES PEDAGOGIQUES

Propositions théoriques

- Projection de quelques logos de films, puis explications & débats collectifs autour des raisons poussant les auteurs du film à détourner les logos. Le détournement relève-t-il d’une forme de rébellion artistique du réalisateur ? Est-il une mode industrielle ?
- Demander aux élèves, par écrit ou à l’oral, individuellement ou par petits groupes, un travail comparatif entre les différents logos des Majors Hollywoodiennes. Quels points communs esthétiques à étudier ? Et quelles conclusions en tirer ?
- Lecture et débat autour d’un extrait du livre « No Logo: la tyrannie des marques ». Quelles réflexions les élèves peuvent-ils dégager de la question des marques ? et comment les élèves lient-ils la question des marques avec la notion de logo cinématographique ?

Propositions pratiques

- Faire dessiner en classe en petits groupes, un logo imaginaire d’une société imaginaire. Entre 15 et 30 minutes seront données aux groupes. Faire ensuite présenter et argumenter le choix du logo devant la classe (5 à 10 minutes seront données à chacun des groupes).
- Faire concevoir par petits groupes un montage audiovisuel analytique (de 5 minutes environ) minutes sur les logos de cinéma avec commentaires en voix off, éventuels effets d’arrêts sur image explicatifs, « split-screen » comparatifs, etc.
- Faire concevoir des entrevues audiovisuelles (entre 5 et 13 minutes) avec des graphistes, typographes, cinéastes ou critiques autour de logos de cinéma. Quelles questions à poser ? Quelle préparation ? Quelles conclusions sur les propos collectés ? etc.

LECTURES AUTOUR DU SUJET

Les logotypes au cinéma (en partie)

BOSSY (Cyrille), Steven Spielberg, un univers de jeux, Ed. L’Harmattan, 1998 pp.21-101
DE MOURGUES (Nicole), Le Générique de film, Ed. Klincksieck, 1995, pp.
LEVACO (R) & GLASS (F), «Quia ego nominor Leo », in Le Cinéma Américain (dir.R.Bellour), Flammarion, 1980, p.12-30

Les logotypes de manière générale

KLEIN (Naomi), No Logo: la tyrannie des marques, Ed. Leméac, 2001/J’ai Lu, 580 p.

Histoire des logos des Majors hollywoodiennes

MITCHELL (Rick), Everything you wanted to know about American film company logos..., in Hollywood Lost and Found (2005): http://hollywoodlostandfound.net/stories/studiologos/

WIKIPEDIA, Production Logos
http://en.wikipedia.org/wiki/Production_logo

Articles en langues autres que française

BETTENI-BARNES DOUMERC (Francesca), "Ai confini della realtà narrativa: il "logo" cinematografico tra spettatore, credits e testo filmico", in V.Innocenti, V.Re (a cura di), Limina. Le soglie del film. Atti del Convegno (Udine: Forum, 2004)

GRAINGE (Paul), "Branding Hollywood: studio logos and the aesthetics of memory and hype", in Screen, vol.45, n.4, hiver 2004

Techniques de création de génériques

Creating a title sequence with After Effects (anglais)
http://www.artbeats.com/community/article.php?id=27

Creating a title sequence (pédagogie en anglais)
http://www.teachit.co.uk/pdf/227titles.pdf


L'AUTEUR

Alexandre TYLSKI enseigne le générique de film à l'ESAV (Ecole Supérieure d'Audio Visuel), il est directeur de la rédaction de la revue Cadrage, chercheur au LARA (Laboratoire de Recherches en Audiovisuel de l'Université Toulouse II), collaborateur à la revue Positif et membre du SFCC Syndicat Français de la Critique de Cinéma.

COPYRIGHT

Les images utilisées ici appartiennent à leurs propriétaires respectifs: The Day after tomorow de Roland Emmerich, 20th Century Fox, 2004 / Constantine de F.Lawrence, Warner 2005, Cape Fear de M.Scorsese, Universal, 1991, The Fearless Vampire Killers de R. Polanski, MGM, 1967.

Ce texte appartient à Alexandre Tylski/Cadrage Arkhom'e 2005 - ISSN 1776-2928. Tous droits réservés. Pour toute utilisation du texte, nous contacter: administration@cadrage.net







.........

Ci-dessus:
Image tirée du générique de
The Day after tomorow de Roland Emmerich, 20th Century Fox, 2004

Ci-contre:
Images tirées des génériques de
Constantine de F.Lawrence, 2005,
Cape Fear de M.Scorsese, 1991,

The Fearless Vampire Killers de
R. Polanski, MGM, 1967.

Remerciements à F.Betteni-Barnes D., Paris Panthéon Sorbonne, Pierre Ogeron, M1 ESAV Castres, et S.Miguel & Cyrille.